La "Chronique bibliographique" assurée par Claude Martin dans le BAAG commence par une abondante rubrique Autographes, qui n'est pas reproduite ici, non plus que la rubrique Traductions, du moins provisoirement. La bibliographie la plus récemment parue est placée en tête du fichier.

 

CHRONIQUE BIBLIOGRAPHIQUE DU BAAG n° 122-123, AVRIL-JUILLET 1999, pp. 301-303.

 

LIVRES

[André] GIDE, La Comtesse. Suivi de La Comtesse n'était pas marquise, par Jean Lescure. Postface de Jérôme Vérain. Couverture et illustrations de Laurence Bériot. Paris : Éd. Mille et Une Nuits, [février] 1999. Un vol. br., 15 x 10,5 cm, 40 pp., ISBN 2-84205-384-2, 10 FF (1,52 euro). [Il est certes heureux que ce texte de dix pages, petit chef-d'oeuvre d'un Gide " en verve ", soit publié dans une collection très bon marché, où il est présenté comme " inédit " (il ne l'est pas tout à fait : intégralement publié dans la thèse dactylographiée de Claude Martin, Sorbonne 1973, pp. 759-68, et largement cité dans André Gide ou la vocation du bonheur, t. I, pp. 409-11). On regrettera toutefois qu'il soit suivi de commentaires aussi impertinents qu'approximatifs...]

Klaus MANN, André Gide et la crise de la pensée moderne. Traduit de l'allemand par Michel-François Demet. Paris : Grasset, [avril] 1999. Un vol. br., 22,5 x 14 cm, 343 pp., ISBN 2-246-45761-0, 145 FF. [Beaucoup de traductions d'ouvrages de Klaus Mann, dans les années récentes, sont éditées ou rééditées (notamment chez Grasset, qui a publié en 1996-98 son Journal 1931-1949, Le Volcan et Mephisto dans " Les Cahiers rouges "), ce dont les lecteurs français ne peuvent que se féliciter. La traduction de ce Gide, publié (en anglais) aux États-Unis en 1943 et en Angleterre en 1948, puis en allemand, à Zurich, en 1948, s'imposait-elle, plus 'un demi-siècle après ?... Il est vrai que Gide lui-même, après s'être offusqué d'un passage du livre où Kl. Mann affirmait que Marc Allégret " had joined the collaborationist camp ", lui écrivit le 23 avril 1944 de vifs éloges : " Combien profitable m'est aujourd'hui cet éclairement et éclaircissement de ma vie ! J'en arrive presque, grâce à vous, à me comprendre, à me supporter, tant votre présentation de mon être, de ma raison d'être, de mes efforts, de mes réussites, de mes erreurs mêmes, comporte d'intelligence et de sympahie. Je reçois votre livre comme une récompense. " Le livre est présenté comme " traduit de l'allemand " ; quoique le titre soit, non pas celui de l'édition allemande (André Gide, die Geschichte eines Europäers), mais celui de la version anglaise. Les nombreuses notes ajoutées au texte par le traducteur le montrent peu familier avec l'oeuvre de Gide.]

À paraître prochainement au Centre d'Études Gidiennes : l'édition critique, établie, présentée et annotée par Patrick Pollard, du Roi Candaule, et celle, procurée par Victor Martin-Schmets, de la Correspondance Édouard Ducoté-Henri Ghéon (1896-1929).

 

ARTICLES ET COMPTES RENDUS

 

Le n° 37 des Cahiers de l'association Les Amis de Milosz, publié en janvier dernier aux Éditions André Silvaire, publie quelques lettres du poète de Miguel MaÞara à Jacques Copeau (4 lettres, 1912-1913) et à Jacques Rivière (2 l., 1912 et 1913). Le nom de Gide n'y apparaît qu'une fois (le 12 juillet 1912, Milosz invite Copeau à dîner, et ajoute : " et si André Gide pouvait être des nôtres, je serais très heureux de le voir, car nous avons nombre d'amis communs et cependant je n'ai jamais eu le plaisir de le rencontrer "), mais cela n'empêche pas le présentateur de ces documents d'assurer, dans la publicité du cahier, qu'on y " découvre pourquoi Gide a brutalement exclu Milosz de sa N.R.F. "... Accumulant dans ses dix pages d'introduction, les erreurs de fait, les " interprétations " tendancieuses et les déductions arbitraires, le tout assaisonné d'un fiel dont on se demande quel choc dissimulé l'a pu faire couler, M. Silvaire entend démontrer que Gide, " type achevé de l'homme de lettres..., très suceptible et très rancunier ", a tout fait pour étouffer la gloire de Milosz. Qu'il ait été à l'origine de la publication, aux éditions de la N.R.F. en 1912, de Miguel MaÞara ("oeuvre singulière, riche d'une poésie réelle, qui à trois reprises m'a ému usque ad lacrimas  ; et qui me fait aimer Milosz et souhaiter vivement de le connaître ", écrit-il alors à Milosz), qu'il ait poussé Jacques Rivière à accepter pour la revue les traductions de poèmes d' Hölderlin envoyées par Milosz (" il est difficile de mieux traduire ces poèmes... Répondez donc à Milosz qu'on les accepte, et faites-les passer à la première possibilité " ; mais Rivière n'en fera rien)... : cela n'efface pas le fait que Milosz soit absent de l'Anthologie de la poésie française ; on sait que Gide s'en est expliqué dans sa préface (" X. me reproche de n'avoir rien donné de Milosz. Y. s'étonne de l'absence de Renée Vivien ; et Z., de René Ghil. Est-ce oubli ? Non pas. C'est que je n'ai trouvé, de l'une ou des autres, rien qui me parût particulièrement valoir d'être cité "). Conclusion de M. Silvaire : " André Gide était souvent fâché avec la poésie, et sus humeurs égocentriques lui brouillaient sérieusement l'esprit. Une collection aussi prestigieuse que la "Bibliothèque de la Pléiade" s'honorerait beaucoup en offrant à ses lecteurs une autre Anthologie de la Poésie française un peu moins décevante. "

-- Comptes rendus sur le André Gide, a Life in the Present, d'Alan Sheridan :

Charles Nicholl, " France's articulator ", [journal et date inconnus) ;

Allan Massie, " Defender of pederasty and blithe paganism ", The Daily Telegraph, [date inconnue].

-- Comptes rendus sur le André Gide ou la vocation du bonheur, de Claude Martin :

Nathalie Crom, " André Gide et Jacques Rivière épistoliers ", La Croix, 25 octobre 1998 [rend également compte de la Correspondance Gide-Rivière] ;

[Anon.], " Claude Martin, André Gide ou la vocation du bonheur ", Notes Bibliographiques, novembre 1998 ;

[Anon.], " André Gide ou la vocation du bonheur, par Claude Martin ", Le Progrès, 1er novembre 1998;

Maxime Romain, " Pour saluer André Gide ", La Marseillaise, 6 décembre 1998 ;

Pol Vandromme, " Lectures ", Le Nouveau Courrier, 7 janvier 1999 ;

[Anon.], " André Gide ou la vocation du bonheur ", Ouest France, 19 février 1999.

 

-- Compte rendu sur le André Gide et la crise de la pensée moderne, de Klaus Mann :

Pierre Lepape, " Pas l'espérance, l'inquiétude ", Le Monde des Livres, 28 mai 1999, p. II.

 

-- Compte rendu sur les Textes retrouvés de Pierre Herbart (éd. Le Promeneur/Gallimard, coll. " Le Cabinet des Lettrés ", 1999) :

P[atrick] K[échichian], " À l'ombre de Gide ", Le Monde des Livres, 28 mai 1999, p. II.

 

CHRONIQUE BIBLIOGRAPHIQUE DU BAAG n° 121, JANVIER 1999, pp. 142-144.

LIVRES

     Jean SCHLUMBERGER, Notes sur la vie littéraire (1902-1968). Édition établie, présentée et annotée par Pascal Mercier. Paris : Gallimard, coll. « Les Cahiers de la NRF », 1999. (Un vol. br., 20,5 x 14 cm, 471 pp., ach. d'impr. 28 déc. 1998, ISBN 2-07-074814-6, 180 F.) [Extraits des carnets intimes dans lesquels, durant plus de soixante années, Schlumberger a noté des discussions auxquelles il a participé, des épisodes qui lui étaient rapportés, autour de Gide, Claudel, Copeau, Martin du Gard, parmi les plus illustres collaborateurs de La NRF.]

Marc PÉNIN, Charles Gide 1847-1932, l'esprit critique. Paris : L'Harmattan, 1998. (Un vol. br., 24 x 16 cm, 349 pp., ach. d'impr. sept. 1998, ISBN 2-7384-6072-0, 170 F.) [L'ouvrage le plus complet à ce jour sur le sujet on y trouvera quelques extraits de correspondances inédites d'André Gide avec son oncle ou sa tante Anna CH. Gide. Cette biographie est publiée en préface à une édition des OEuvres de Charles Gide (près de 4000 textes publiés sur une période de plus de soixante ans) dont la douzaine de volumes paraîtront, co-édités par L'Harmattan et le « Comité pour l'édition des oeuvres de Ch. Gide », au rythme de deux par an à partir de 1998. Renseignements auprès du Comité, CNLAMCA, 43 rue de Liège, 75008 Paris.]

Nous avons signalé, après sa diffusion sur France 3 en 1996, le film consacré à André Gide par Jean-Denis Bredin et Jean-Pierre Prévost dans la série de Bernard Rapp « Un siècle d'écrivains ». Il vient d'être édité en une cassette VHS Secam couleur (durée : env. 45'), France 3 Synchronie-Fnac 1014041.

 

ARTICLES ET COMPTES RENDUS

La revue espagnole Quimera a consacré une grande partie de son no 172 de septembre 1998 à un « Dossier : Il Regreso de Gide » (ou « El Retorno a André Gide », titre intérieur sous la reproduction du célèbre tableau de Théo Van Rysselberghe, Une lecture), qui réunissait : une « Cronologia » (pp. 30-3), un entretien d'Ana NUÑO avec Martine SAGAERT (« El Diario como obra total », pp. 34-8), « El Adiós » par Marc SAGAERT (pp. 39-43, trad. de l'art. paru dans le dernier no du BAAG) et « Gide por Cernuda » (pp. 44-9, extraits de l'étude de Luis CERNUDA parue en 1946 et recueillie dans Poesia y Literatura I, Barcelone : Ed. Seix Barral, 1971).

Abdelkhaleq JAYED, « André Gide ou l'écriture bifide », Dirâssât (revue publiée par la Faculté des Lettres et des Sciences humaines d'Agadir, Maroc), no 8, 1998, pp. 79-86.

Jean-Michel WITTMANN, « Responsabilité de l'écrivain et légitimité de l'écriture dans L'Immoraliste », Les Lettres romanes, t. LI, no 1-2, février-mai 1997 [paru en 1998], pp. 75-83.

Jean-Michel WITTMANN, « L'Immoraliste ou l'écriture diabolique du récit gidien », Le Mal dans l'imaginaire littéraire français (1850-1950) (sous la dir. de Myrian Watther-Delmotte et Metka Zuparcic, Paris : L'Harmattan / Orléans [Canada] : David, 1998), pp. 245-52.

Jean NOËL, « André Gide, Valery Larbaud et la Septimanie », Uzès, musée vivant, no 19, novembre 1998, pp. 3-13.

Michel COURNOT, « Gide-Rivière en divergences majeures », Le Monde des livres, 27 novembre 1998, p. VI. [Sur la Correspondance Gide-Rivière.]

Angelo RINALDI, « Autour de Gide... : Herbart, général de l'ombre », Le Nouvel Observateur, no 1778, 3 décembre 1998, p. 140. [À propos des souvenirs de Roger Kempf parus dans le no 2 des Cahiers de la Bibliothèque littéraire Jacques-Doucet et de la rééd. au « Promeur » (Gallimard) de L'Âge d'or.]

Anton ALBLAS, « Dear Diary : Gide and his Journal », Australian Journal of French Studies, vol. XXXV, no 3, septembre-décembre 1998, pp. 348-59.

Angelo RINALDI, « Vendetta à la NRF », Le Nouvel Observateur, no 1785, 21 janvier 1999, p. 96. [Sur les Notes sur la vie littéraire de Jean Schlumberger.]

Dans le dernier numéro du Bulletin des Amis de Jacques Rivière et d'Alain-Fournier (no 90, 1er trim. 1999), une « Réponse à Michel Cournot à propos de sa recension de la correspondance Gide-Rivière dans Le Monde du 26 novembre 1998 » (pp. 49-51, non signée) et, pp. 46-8, une « Lettre de Peter Fawcett à Alain Rivière » qui rectifie, avec la science et la rigueur qu'on lui connaît, un certain nombre d'erreurs dans la récente édition de la Correspondance Gide-Rivière.

Nous avons relevé dans la presse les comptes rendus suivants

de la biographie d'Alan Sheridan (André Gide, a Life in the Present, Hamish Hamilton) :

David H. WALKER, « On the public stage », The Times Literary Supplement, 27 novembre 1998, pp. 4-5.
Edmund WHITE, « On the chance that a shepherd boy... », London Review of Books, 10 décembre 1998. [L'article rend également compte de l'André Gide de Claude Martin.]
Gilbert ADAIR, The Evening Standard, date ?
Paul BINDING, The Independant on Sunday, date ?
Peter CONRAD, The Observer, date ?
Allan MASSIE, The Daily Telegraph, date ?
Ian THOMPSON, The Sunday Times, date ?

du premier tome de la biographie de Claude Martin (André Gide ou la vocation du bonheur, Fayard) :

Didier SÉNÉCAL, « "La" biographie de Gide », Lire, octobre 1998, p. 105.
Michel COURNOT, « André Gide, l'Algérie et la mort », Le Monde des livres, 9 octobre 1998, p. IV.
Pierre MARCABRU, « Gide : les diableries d'un éveilleur », Le Figaro littéraire, 29 octobre 1998, p. 5.
Patrick MANUEL, « André Gide, par Claude Martin », Le Courrier picard, date ?
Jean-Charles GATEAU, « André Gide, phare insaisissable », Le Temps [Genève], date ?
Sandrinne FILLIPETTI, « Gide en Arcadie », Ex Æquo, novembre 1998, p. 55. [L'article rend également compte de la Correspondance Gide-Paulhan, de L'Enfance de l'Art, de la rééd. de l'André Gide d'Éric Marty et de celle de L'Art bitraire chez Fata Morgana.]
Jean-Claude PERRIER, « La gidomanie », Le Quotidien de la République, 26 novembre 1998. [L'article rend également compte de la Correspondance Gide-Paulhan et de L'Enfance de l'Art.]
Jean-Claude PERRIER, « Si le Gide ne meurt », Livres-Hebdo, 27 novembre 1998, p. 16. [L'article rend également compte des Correspondances Gide-Paulhan et Gide-Rivière et de L'Enfance de l'Art.]
Edmund WHITE, « On the chance that a shepherd boy... », London Review of Books, 10 décembre 1998. [V. supra.]
Dominique FERNANDEZ, « Le gourou de l'amour libre », Le Nouvel Observateur, 17 décembre 1998, p. 128.
Nicole CASANOVA, « Les démêlés intérieurs que j'eus avec Ménalque... », La Quinzaine littéraire, 1er janvier 1999. [L'article rend également compte de la Correspondance Gide-Rivière.]
André MEURY, « André Gide, de Claude Martin », La Vie, 21 janvier 1999, pp. 56-7.

Signalons que, du 1er octobre au 1er janvier, le livre a figuré sept fois consécutivement dans la liste de ceux que « recommande » La Quinzaine littéraire.

 

CHRONIQUE BIBLIOGRAPHIQUE DU BAAG n°119/120, JUILLET-OCTOBRE 1998, pp. 423-429

 

LETTRES INÉDITES

      Parus en juin chez Gallimard, dans la coll. « Les Cahiers de la NRF » : n° 9 de la série des Cahiers Jean Paulhan, la Correspondance André Gide&emdash;Jean Paulhan (1918-1951), édition présentée et annotée par Frédéric Grover et Pierrette Schartenberg-Winter (un vol. br., 20,5 x 14 cm, 365 pp., ach. d'impr. 18 mai 1998, ISBN 2-07-075119-8, 160 F) ; n° 17 de la série des Cahiers André Gide, L'Enfance de l'Art, Correspondances d'André Gide, Juliette Gide et Madeleine Rondeaux avec Élie Allégret (1886-1896), édition établie, présentée et an notée par Daniel Durosay (un vol. br., 20,5 x 14 cm, 481 pp., ach. d'impr. 20 mai 1998, ISBN 2-07-075105-8, 170 F). Ces deux volumes présentent, respectivement, 330 et 112 lettres presque toutes inédites jusqu'ici.

La Correspondance André Gide&emdash;Jacques Rivière (1909-1925), &emdash; 581 lettres &emdash; édition éta blie et présentée par Pierre de Gaulmyn et Alain Rivière (un vol. br., 22 x 16,5 cm, 811 pp., ISBN 2-07-074688-7, 350 F) est parue chez le même éditeur (coll. blanche, ach. d'impr. 21 sept. 1998).

TRADUCTIONS

     André GIDE, [La Symphonie pastorale. Oscar Wilde. Retour de l'URSS.] Traduit du français par Anna Hakobian, Chouchanik Tamrazian, Nazik Hambarian. Š, Anna & Michael, 1997, vol. br. sous couv. ill., 18 x 11 cm, 280 pp. [Trad. arménienne, pp. 11-276, précédée d'une chronologie. L'ouvrage est publié « dans le cadre du Programme d'Aide à la Publication Vahan Térian, avec le soutien du Ministère français des Affaires Étrangères et du Service Culturel de l'Ambassade de France en Arménie ». Une traduction de La Potre étroite a déjà paru dans la même coll., mais nous n'avons pas eu le volume en main.]

André GIDE, Reis naar Congo. Vertaald door Leonard Nolens. Ingeleid door Louise O. Fresco. Amsterdam : Meulenhoff / Kritak, 1998, vol. br. sous couv. ill., 21 x 13,5 cm, 225 pp., ISBN 90-290-5685-1. [Trad. néerlandaise de Voyage au Congo, précédée, pp. 7-11, d'un avant-propos de L. O. Fresco. 2e éd. de ce volume, dont la 1ère parut en 1987.]

André GIDE, Saül. Traducció de Carlota Vicens Pujol. Palma : Universi tat de les Illes Balears, coll. « Tespis », 1998. Vol. br., couv. dessinée par Jaume Falconer, 21 x 12,5 cm, 136 pp., ach. d'impr. Mai 1998, ISBN 84-7632-352-2. [Trad. catalane, précédée d'un « Pròleg » d'Antoni Vicens Castanyer (pp. 11-4).]

LIVRES

Les Jardins d'André Gide. Texte de Mic Chamblas-Ploton, photographies de Jean-Baptiste Leroux, préface de Claude Martin. Paris : Éd. du Chêne, 1998. Vol. rel. toile sous jaqu. ill., 26 x 26 cm, 168 pp., ach. d'impr. avril 1998, ISBN 2.84277.075.7, 260 F. Beau livre, luxueusement illustré, qui « restitue merveilleusement l'univers poétique d'un Gide intime, qui nous ouvre la porte de ses jardins secrets. Jardins de l'enfance avec le Luxembourg et les jardins des propriétés familiales de Normandie ou d'Uzès. Jardins refuges, tels ceux de Cuverville et d'Auteuil. Jardins des amitiés, comme le Jardin des Plantes à Montpellier, ou bien le parc du château du Tertre. Jardins des voyages et de l'exaltation, tel celui de Boboli ou des Cascines à Florence. Jardins évoqués au fil de l'oeuvre, dans Les Nourritures terrestres, Isabelle, La Tentative amoureuse, Les Faux-Monnayeurs ou le Journal... En fin de volume, un guide donne au lecteur les clefs de ces parcs et jardins publics ou privés que l'on peut visiter, en fournis sant, outre les informations pratique indispensables à leur visite, le détail des activités qui y sont liées ou les attraits touristiques des alentours ».

Murat Demirkan, La Problématique de l'ironie gidienne dans "La Symphonie pastorale", Istanbul : Marmara Üniversitesi Yayžnlarž, Atatürk Egitim Fakültesi, 1998, vol. br., 212 pp.

Parus au moment où nous mettons sous presse : &emdash; Le tome I de la biographie que Claude Martin publie sous le titre André Gie ou la vocation du bonheur (t. I : 1869-1911, Paris : Fayard, 1998 ; un vol. rel., 24 x 16 cm, 701 pp. + 24 pp. ill. h.-t. oir et coul., ISBN 2-213-02309-3, 180 F), le tome II (1911-1951) étant annoncé pour l'automne prochain. &emdash; La biographie d'Alan Sheridan : André Gide. A Life in the Present, Harmondsworth : Penguin Books, 1998 ; un vol. rel., 736 pp. + 16 pp. ill. h.-t., £ 25.

Enfin paru, l'André Gide 10, premier volume des actes du Colloque 1996 de Cerisy : L'Écriture d'André Gide, 1. Genèses et spécificités, textes réunis et présentés par Alain Goulet et Pierre Masson (Paris : Lettres Modernes, 1998, vol. br., 19 x 13,5 cm, 271 pp., ISBN 2-256-90974-3, 200 F). Contributions de Martine Sagaert, Pierre Masson, Patrick Pollard, Alain Goulet, Andrew Oliver, Céline Dhérin & Claude Martin, Jean Claude, C. D. E. Tolton, Maria Dolorès Vivero García, Pierre Schoentjes, Raymond Mahieu, Christine Ligier.

En souscription aux Presses Universitaires du Mirail (Université de Toulouse-Le Mirail, 5 allées Antonio Machado, 31058 Toulouse Cédex 1) au prix de 110 F (+ 22 F frais de port, chèque à l'ordre de M. le Régisseur des P.U.M.), le volume de Mélanges offerts à notre ami le Prof. Claude Sicard : Chemins ouverts &emdash; où l'on pourra lire, entre trente autres articles, « Fr.-P. Alibert, A. Gide, Eug. Rouart, une escapade gasconne » de Xavier Ravier, « Travail théâtral à deux mains : Gide et Barrault devant Hamlet » de Jean Claude.

C'est Pierre Masson qui a rédigé l'article « Gide » du Dictionnaire des Lettres françaises du XXe siècle paru, sous la dir. d'André Guyaux, à « La Pochothèque » (pp. 482-6).

Signalons &emdash; avec retard ! &emdash; le volume paru en février 1997 aux Éd. Labor (Bruxelles, coll. « Archives du Futur ») : France-Belgique (1848-1914). Affinités - Ambiguïtés, Actes du Colloque des 7, 8 et 9 mai 1996, publiés sous la dir. de Marc Quaghebeur et Nicole Savy (un vol. br., 21,5 x 15 cm, 539 pp., ISBN 2-8040-1203-4). Parmi une trentaine de communications : « André Gide et la Bel gique fin de siècle », par Christian Angelet, et « André Ruyters et les débuts de La Nouvelle Revue Française », par Anne Neuschäfer.

 

ARTICLES ET COMPTES RENDUS

Emanuele Kanceff, c. r. des nos 109 (janv. 1996) et 110/111 (avr.-juil. 1996) du BAAG, Studi Francesi, n° 122, mai-août 1997, p. 427 ; c. r. du n° 112 (oct. 1996) du BAAG, Studi Francesi, n° 123, septembre-décembre 1997, p. 617.

Emma K. M. Kemp, c. r. de Lectures d'André Gide, Hommage à Claude Martin (PUL, 1994), Modern Language Review, vol. 92, 1997, n° 4, pp. 980-1.

Christian Angelet, « Le Narcisse de Joachim Gasquet et les premiers écrits de Gide », Retours du Mythe. Vingt études pour Maurice Delcroix (Amsterdam : Rodopi, 1998), pp. 133-41.

Carol L. Kaplan, c. r. d'Engagement et écriture chez André Gide, de Yaffa Wolfman (Nizet, 1996), French Review, vol. LXXI n° 6, mai 1998, pp. 1065-6.

Martine Peyroche d'Arnaud, « Simon Bussy et le Musée », Uzès, musée vivant, n° 18, mai 1998, pp. 16-31. [8 ill., dont 2 portraits de Gide.]

Francis de Miomandre, « Où il est question de Paul Valéry, d'André Gide et d'un caméléon », Uzès, musée vivant, n° 18, mai 1998, pp. 32-5. [Montage, présenté par M. P. d'A., d'extraits de Mon Caméléon (Albin Michel, 1938), où Miomandre évoque la présentation de « Séti » à Simon Bussy et à Valéry, à La Souco, et à Gide, à la Villa Montmorency.]

Jérôme Garcin, « Paulhan, le patron », Le Nouvel Observateur, n° 1754, 18 juin 1998, p. 136. [Sur la Correspondance Gide-Paulhan.]

Pierre Lepape, « Surprises épistolaires », Le Monde des livres, 19 juin 1998, p. II. [Sur la Correspondance Gide-Paulhan et L'Enfance de l'art.]

Chris Rauseo, « Die Erwählten : Thomas Manns Gregorius und André Gides Theseus », Archiv für das Studium der neueren Sprachen und Literaturen, vol. 235, 1er sem. 1998, pp. 18-31.

Claude Foucart, c. r. de Die Umdeutung biblischer und antiker Stoffe im dramatischen Werk von André Gide, de Sigrid Gätjens (Univ. Hambourg, 1993), Archiv für das Studium der neueren Sprachen und Literaturen, vol. 235, 1er sem. 1998, pp. 220-1.

Maurice Nadeau, « Journal en public », La Quinzaine littéraire, n° 742, 1er juillet 1998, p. 27. [Sur la Correspondance Gide-Paulhan.]

Évelyne Bloch-Dano, « Les jardins d'André Gide », Magazine littéraire, n° 367, juillet-août 1998, p. 14. [Sur le livre de Mic Chamblas-Ploton signalé plus haut.]

Anne Greenfeld, « "Chemin bordé d'aristoloches" : Dandyism, Projection and Self-Satire in Paludes », Australian Journal of French Studies, vol. XXXV n° 2, mai-août 1998, pp. 189-98.

Alain Goulet, interview sur Gide parue en Turquie dans Çagdaz Türk Dili (Cier 11, Sayž 125, Temmuz 1998), dont le BAAG publiera prochainement le texte français.

&emdash;  Sur Pierre Herbart, à l'occasion de la rééd. chez Gallimard (« Le Promeneur », coll. « Le Cabinet des lettrés ») de La Licorne et de Souvenirs imaginaires et de la parution, au Centre d'Études Gidiennes, du livre de Philippe Berthier, Pierre Herbart, Morale et style de la désinvolture : Jean-Charles Gateau, Le Samedi culturel (supplément du Temps, Genève), 18 avril 1998 ; Angelo Rinaldi, « Un clochard céleste », L'Express, n° 2442, 23 avril 1998, p. 108 ; André Brincourt, « Herbart dans les replis de la littérature », Le Figaro littéraire, 7 mai 1998 ; Dominique Fernandez, « Solaire Pierre Herbart », Le Nouvel Observateur, n° 1749, 14 mai 1998, p. 154 ; Pierre Lepape, « Les ravages de la beauté », Le Monde des livres, 29 mai 1998, p. II.

&emdash;  C. r. d'André Gide ou la vocation du bonheur (t. I) de Claude Martin : par Didier Sénécal, « "La" biographie de Gide », Lire, n° 269, octobre 1998, p. 105 ; par Michel Cournot, « André Gide, l'Algérie et la mort », Le Monde des livres, 9 octobre 1998, p. IV.

Signalons enfin l'étude &emdash; dont nous venons seulement d'avoir connaissance &emdash; d'Elizabeth R. Jackson : « André Gide's Collection of Faits Divers », parue dans la revue Computers and the Humanities, vol. 28, 1994-95, pp. 153-64 (étude statistique de l'ensemble des découpures de presse que Gide avait collectionnées : plus de 650 pièces, ici analysées par ordinateur).

 

CHRONIQUE BIBLIOGRAPHIQUE DU BAAG n° 116, octobre 1997, pp. 453-6.

 

TEXTES INÉDITS

 

-- André GIDE, Journal II (1926-1950). Édition établie, présentée et annotée par Martine Sagaert. Paris : Gallimard, « Bibliothèque de la Pléiade » n° 104, 1997, ISBN 2-07-011396-5, 490 F. Un vol. rel. cuir sous emb., 18 x 11 cm, XLVI-1650 pp. , ach. d'impr. le 18 avril 1997. [Index des noms de personnes, de personnages et de lieux et des titres d'oeuvres et de revues cités dans les deux tomes (mais ne couvrant pas les notes), pp. 1517-644.] La nouvelle édition du Journal est donc maintenant complète : 2 vol. de 3 529 pp., dont 2 400 de texte (soit 750 de plus que l'ancienne édition).

 

RÉÉDITIONS

 

-- Le club France-Loisirs vient de consacrer à Gide trois volumes de sa collection « Grands Auteurs » : L'Immoraliste et La Porte étroite (304 pp.), Les Caves du Vatican et La Symphonie pastorale (352 pp.) et Si le grain ne meurt (352 pp.) : vol. reliés pleine toile, respectivement 88, 90 et 92 F (« prix Club », les 3 vol. au « prix Fidélité » de 170 F).

 

LIVRES

 

-- Nombreuses mentions de Gide dans le livre posthume de Jean GRENIER, Sous l'Occupation (éd. établie par Claire Paulhan, annotée par Claire Paulhan et Gisèle Sapiro, Paris : Éd. Claire Paulhan, coll. « Pour mémoire », 1997, un vol. br., 22 x 13 cm, 423 pp., ISBN 2-912222-00-1, 200 F). [Signalons que ce livre, tiré à 800 ex., premier de ce nouvel éditeur, ne se trouve que dans certaines librairies ; il peut aussi être commandé directement à l'éditeur, 85 rue de Reuilly, 75012 Paris. Rappelons d'autre part que Claire Paulhan a précédemment publié les Carnets 1944-1971 de Grenier (chez Seghers, coll. « Pour mémoire », 1991.]

 

ARTICLES ET COMPTES RENDUS

 

-- Jean-Paul Enthoven, « Le moi et l'émoi », Le Point, n° 1289, 2 juin 1997, p. 115. [Sur le t. II de la nouv. éd. Pléiade du Journal.]

-- Pierre Kyria, « André Gide : Être libre, c'est vivre sa vérité », Bulletin du club France-Loisirs, pp. 36-7. [Pour présenter l'éd. des trois livres de Gide publiés par le club, v. ci-dessus.]

-- Pandit, « Plumes de Pan. Journal, par André Gide », Pan [Bruxelles], 5 juin 1997.

-- Damien Zanone, « Le Journal réédité : journal de Gide ou échappé à Gide », La Quinzaine littéraire, n° 718, 16 juin 1997, pp. 6-7. [Sur le t. II de la nouv. éd. Pléiade du Journal.]

-- Jean-Pierre Ardoin Saint Amand, « Autour d'André Gide », Bulletin de la Société Historique et Archéologique d'Arcachon et du Pays de Buch, n° 92, 2e trim. 1997, pp. 30-59. [V. note dans nos « Lectures ».]

-- Claude Foucart, c.r. de l'éd. Pierre Masson de la Correspondance Gide-Beck, Archiv für das Studium der neueren Sprachen und Literaturen, vol. 234, 1er sem. 1997, p. 204.

-- Emanuele Kanceff, c.r. des nos 105, 106, 107 et 108 du BAAG (« la celebre rivista trimestrale dell'Associazione degli Amici di André Gide »), Studi Francesi, n° 120, septembre-décembre 1996 [paru en juillet 1997], pp. 696-7.

-- Saraju Gita Banerjee, « L'Offrande des chants », La Quinzaine littéraire, n° 720, 16 juillet 1997, pp. 4-6. [À l'occasion de la parution de L'Esquif d'or de Tagore dans la coll. « Connaissance de l'Orient » chez Gallimard, la traductrice fait le point sur l'histoire des premières traductions françaises du poète bengali, notamment celle du Gitanjali par Gide en 1913.]

 

CHRONIQUE BIBLIOGRAPHIQUE DU BAAG n° 114/115, avril-juillet 1997, pp. 317-20.

 

TEXTES INÉDITS

 

-- André GIDE, « Journal d'U.R.S.S. [présenté par Martine Sagaert] », La Nouvelle Revue Française, n° 529, février 1997, pp. 12-40. [Ce texte inédit est extrait du t. II (1926-1950) de la nouvelle édition du Journal dans la « Bibliothèque de la Pléiade ».]

 

LIVRES

 

-- Avec retard, signalons le petit livre de Peter BROOME, Gide : « Les Caves du Vatican », paru en 1995 dans la coll. « Critical Guides to French Texts » (n° 108, Londres : Grant & Cutler, 19,5 x 13 cm, 120 pp., Pound 5.30), où était paru en 1990 le « Critical Guide » (no 77) de David H. Walker sur Les Nourritures terrestres et La Symphonie pastorale.

-- À lire dans L'Image écrite ou la déraison graphique d'Anne-Marie CHRISTIN (Paris : Flammarion, coll. « Idées et Recherches », 1995), pp. 171-84, le chapitre sur « Le Voyage d'Urien par André Gide et Maurice Denis » (avec illustrations).

-- Chez Gallimard, dans la coll. « Folio plus » (no 26) destinée aux lycées et collèges, édition des Faux-Monnayeurs, texte intégral du roman (pp. 1-445) suivi de notes et d'un dossier critique établis par Michel Domon (pp. 457-503). Un vol. br., 18 x 11 cm, 511 pp., ach. d'impr. 24 févr. 1997, ISBN 2-07-040082-4.

-- Claude FOUCART, André Gide et l'Allemagne : À la recherche de la complémentarité (1889-1932). Bonn : Romanistischer Verlag, 1997 (coll. « Abhandlungen zur Sprache und Literatur », vol. 105). Un vol. br., 21 x 14,5 cm, 309 pp., ISBN 3-86143-063-0, DM 44.00 (env. 150 FF). Romanistischer Verlag, Hochkreuzallee 46, D 53175 Bonn. [Un second vol., consacré à la période 1933-1951, doit paraître incessamment, aux éd. Peter Lang.]

 

ARTICLES

 

-- Tatekawa Nobuko, « L'influence de Flaubert sur les oeuvres d'André Gide des années 1900-1909 : L'Immoraliste et La Porte étroite », Ehime University (Matsuyama, Japon), 1994/12/21, pp. 57-70.

-- Tatekawa Nobuko, « À la recherche du "classique" dans l'esthétique d'André Gide », Ehime University (Matsuyama, Japon), 1995/12/21, pp. 107-20.

-- Daniel Durosay, « André Gide et le passage au roman », Mélanges offerts à Pierre Barbéris, Fontenay-aux-Roses : ENS Éditions, Fontenay/Saint-Cloud, (1995), pp. 93-9.

-- Daniel Durosay, « Le Voyage au Congo d'André Gide : une expérience des limites », Mondes et cultures (Comptes rendus trimestriels des séances de l'Académie des Sciences d'Outre-Mer), t. LV, n° 2, 1995, pp. 189-210.

-- Marc Sagaert, « Encuentro con Gide », Quimera [Barcelone], n° 151, octobre 1996. [Sur le Colloque de Cerisy.]

-- Pierina Lidia Moreau, « André Gide y la Biblia », Biblia y Literatura (recueil publié sous la dir. de P. L. Moreau, Córdoba [Argentine] : Universidad Nacional de Córdoba, Facultad de Filosofía y Humanidades, Escuela de Letras, coll. « Literatura Comparada », 1996, vol. br., 21 x 17 cm, 219 pp.), pp. 35-80.

-- Georges Dottin, « Christian Beck : sa correspondance avec André Gide », Nord', n° 28, décembre 1996, pp. 65-70. [Sur l'éd. Pierre Masson de la Correspondance Gide-Beck.]

-- Alain Goulet, « Aux sources de la mise en abyme : la "rétroaction du sujet sur lui-même" », Elseneur, n° 11 (« De l'auteur au sujet de l'écriture »), 1996, pp. 101-20. [Prix du n° : 90 FF, Presses Universitaires de Caen, 14032 Caen Cédex.]

-- Éric Marty, « Politiques de l'écrivain », La Nouvelle Revue Française, n° 529, février 1997, pp. 41-57.

-- C. D. E. Tolton, « Symbolism and Irony : A new Reading of Gide's Traité du Narcisse », Studi Francesi, n° 119, mai-août 1996 [paru en avril 1997], pp. 271-84.
Pierre Masson, « Gide et Mirbeau » [suivi d'un débat], Cahiers Octave Mirbeau, 1997, n° 4, pp. 386-401

-- Compte rendu du BAAG n° 102 (avril 1994), par Emanuele Kanceff, Studi Francesi, n° 119, mai-août 1996 [paru en avril 1997], pp. 450-1.

-- Pierina Lidia Moreau, « André Gide y la Biblia », Biblia y Literatura (recueil publié sous la dir. de P. L. Moreau, Córdoba [Argentine] : Universidad Nacional de Córdoba, Facultad de Filosofía y Humanidades, Escuela de Letras, coll. « Literatura Comparada », 1996, vol. br., 21 x 17 cm, 219 pp.), pp. 35-80.

-- Georges Dottin, « Christian Beck : sa correspondance avec André Gide », Nord', n° 28, décembre 1996, pp. 65-70. [Sur l'éd. Pierre Masson de la Correspondance Gide-Beck.]

-- Alain Goulet, « Aux sources de la mise en abyme : la "rétroaction du sujet sur lui-même" », Elseneur, n° 11 (« De l'auteur au sujet de l'écriture »), 1996, pp. 101-20. [Prix du n° : 90 FF, Presses Universitaires de Caen, 14032 Caen Cédex.]

-- Éric Marty, « Politiques de l'écrivain », La Nouvelle Revue Française, n° 529, février 1997, pp. 41-57.

-- C. D. E. Tolton, « Symbolism and Irony : A new Reading of Gide's Traité du Narcisse », Studi Francesi, n° 119, mai-août 1996 [paru en avril 1997], pp. 271-84.
Pierre Masson, « Gide et Mirbeau » [suivi d'un débat], Cahiers Octave Mirbeau, 1997, n° 4, pp. 386-401

-- Compte rendu du BAAG n° 102 (avril 1994), par Emanuele Kanceff, Studi Francesi, n° 119, mai-août 1996 [paru en avril 1997], pp. 450-1.

 

CHRONIQUE BIBLIOGRAPHIQUE DU BAAG N°113, JANVIER 1997, pp.122-132.

 

TEXTES INÉDITS

 

 

-- André GIDE, Journal I (1887-1925). Édition établie, présentée et annotée par Éric Marty. Paris : Gallimard, « Bibliothèque de la Pléiade » n° 54, 1996, ISBN 2-07-011395-7, 490 F. Un vol. rel. cuir havane sous emb., 18 x 11 cm, LXXXIV-1749 pp., ach. d'impr. le 5 septembre 1996. [ V. le texte d'Éric Marty publié dans le BAAG de janvier 1997. ] La parution du tome II (1926-1950), éd. Martine Sagaert, est annoncée pour mai 1997.

 

LIVRES

 

-- Yaffa WOLFMAN, Engagement et écriture chez André Gide, Paris : Libr. A.-G. Nizet, 1996, vol. br., 21,5 x 13,5 cm, VIII-407 pp., ach. d'impr. août 1996, 230 F, ISBN 2-7078-1213-7.

-- Véronique PORRA (Université de Bayreuth), L'Afrique dans les relations franco-allemandes entre les deux guerres : Enjeux identitaires des discours littéraires et de leur réception (Francfort : IKO Verlag, 1995, « Studien zu den frankophonen Literaturen außerhalb Europas » Bd 11, 300 pp., ISBN 3-88939-433-7, DM 36.00). [La troisième partie est intitulée : « Du centre à la périphérie et retour : Perceptions de l'Afrique dans Voyage au Congo et Le Retour du Tchad d'André Gide et Afrikanischer Frühling de Friedrich Sieburg ».]

-- Nombreuses mentions de Gide dans le roman-fleuve de Boris SCHREIBER, Un silence d'environ une demi-heure (Paris : Le Cherche-Midi, 1996), qui a obtenu le prix Renaudot 1996. L'auteur raconte sa première rencontre avec Gide (à quinze ans, pour lui présenter son « ¦uvre » : le journal qu'il tenait depuis l'âge de 13 ans 1/2) et les relations qui s'ensuivirent, dans une interview à Écrivain magazine, n° 7, déc. 1996-janv. 1997, pp. 49-50.

 

ARTICLES

 

-- Alain GOULET, « L'auteur abîmé », L'Auteur (Actes du colloque de Cerisy-la-Salle d'octobre 1995), Caen : Presses Universitaires de Caen, 1996 (220 pp., ISBN 2-84133-080-X, 150 F), pp. 131-47.

-- Michel WINOCK, « André Gide au pays des Soviets », L'Histoire, n° 204, novembre 1996, pp. 8-11.

-- Martine PEYROCHE d'ARNAUD, « À propos de Charles Gide », Uzès musée vivant, n° 15, novembre 1996, pp. 16-29. [Où il est naturellement aussi beaucoup question de son neveu.] Suivi de la reproduction d'un article de lui, « Comment viendra la fin », paru dans son journal, L'Émancipation, n° du 15 mars 1892.

-- Jorge SEMPRUN, « Malraux face à Gide et à l'Histoire », Le Journal du Dimanche, n° 2604, 24 novembre 1996, p. 20.

-- Martine LEC‘UR, « Gide, fan de Chopin », Télérama, n° 2446, 27 novembre 1996, p. 184. [À propos de l'émission de Jean-Michel Damian, Les Imaginaires, consacrée à Gide, son Journal et Chopin, diffusée le samedi 30 novembre à 15 h 30 sur France-Musique, avec Éric Marty, André Boucourechliev et Dominique Jameux &emdash; lequel travaille à un livre sur Gide.]

-- Pierre MASSON, « André Gide ou la peur de décrire », Les Cahiers du S.E.L. [Université de Nantes], n° 1, automne 1996, pp. 23-37.

-- Christian ANGELET, « Le Narcisse de Joachim Gasquet et les premiers écrits de Gide » et Walter GEERTS, « Du "dégoût" des dieux : Lecture du Thésée d'André Gide », in Retours du mythe, 20 études pour Maurice Delcroix, Amsterdam-Atlanta : Rodopi, 1996, 278 pp.

-- Michael TILBY, « Image and Counter-image : André Gide and the Occupation », paru dans le recueil France 1940 : Literary and historical Reactions to Defeat, ed. by A. Cheal Pugh (University of Durham, « Durham Modern Language Series », 1991), pp. 107-19.

COMPTES RENDUS

 

  Sur le premier tome de la nouvelle édition du Journal :

Présentation, non signée, des pp. 615-23 extraites du livre (pp. 108-11), Lire, n° 249, octobre 1996, p. 111.

Peter SCHNYDER, « André Gide von Tag zu Tag », Neue Zürcher Zeitung, n° 238, 12-13 octobre 1996, p. 48.

Angelo RINALDI, « Le corps est un chasseur solitaire », L'Express, n° 0000, 31 octobre 1996, pp. 104-6.

Pierre LEPAPE, « Gide rien que pour soi », Le Monde des livres, 1er novembre 1996, p. II.

Jean-Louis EZINE, « Les secrets de l'oncle Gide », Le Nouvel Observateur, n° 1671, 14 novembre 1996, pp. 118-9.

Damien ZANONE, « Le Journal de Gide, moins les retouches », La Quinzaine littéraire, n° 704, 16 novembre 1996, pp. 5-6.

Bernard DELVAILLE, « Gide, des jours nouveaux », Magazine littéraire, n° 349, décembre 1996, pp. 82-3.

Éric MARTY, « André Gide ou l'exigence de sincérité » (interview), Écrivain magazine, n° 7, décembre 1996-janvier 1997, pp. 22-24 [avec un extrait du Journal, pp. 268-9].

 

  Sur l'émission télévisée « André Gide » de la série Un siècle d'écrivains (F 3, 9 octobre 1996) :

Cécile CHALIER, Télérama, n° 2438, 2 octobre 1996, p. 136.

Claire JULLIARD, « Le grand inquiéteur », TéléObs, n° 162, 3 octobre 1996, p. [37].

Guy BARET, « Gide : la fin du purgatoire ? », Le Figaro, 9 octobre 1996.

 

  Comptes rendus divers :

par Jean-Paul DOLLÉ, du Gide Genet Mishima de Catherine Millot, Maga-zine littéraire, n° 348, novembre 1996, p. 87.

par Claude FOUCART, d'André Gide et le débat sur l'homosexualité d'Eva Ahlstedt, Archiv für das Studium der neueren Sprachen und Literaturen, vol. 233, 2e sem. 1996, pp. 471-2.

par Carol L. KAPLAN, de Lectures d'André Gide (Hommage à Claude Martin), French Review, vol. 000, n° 0, 000 1996, pp. 120-1.

par Jean-Michel WITTMANN, de la Correspondance Gide-Ruyters, d'André Gide 9 (Regards intertextuels) et de Lectures d'André Gide (Hommage à Claude Martin), Les Lettres Romanes, t. XLX, n° 1-2, février-mai 1995 [paru en 1996], pp. 46-54.

 

Retour au menu principal